une pensée francophone sur la justice transitionnelle

Les comités de l'Annuaire

Appel à contributions 2021
Sortie de l'Annuaire de Justice transitionnelle 2020
Prix Joinet des mémoires
de Master 2 - Appel à candidatures 2021

L’Annuaire de Justice transitionnelle est édité par l’IFJD – Institut Louis Joinet dans sa collection « Transition & Justice » et distribué par Lextenso éditions. Il compte aujourd’hui quatre volumes et entend contribuer à susciter et à diffuser une pensée francophone sur la Justice transitionnelle, comprise comme incluant divers thèmes allant de la justice pénale – nationale ou internationale – aux Commissions Vérité et Réconciliation, en passant par toute une série de mesures pouvant être adoptées à l’issue d’un conflit armé ou après la chute d’un régime autoritaire.  Dans ces hypothèses de retour à la paix ou de transition démocratique – qui ne sont, du reste, pas toujours pérennes – il s’agit d’étudier quelles sont les réponses offertes par le droit et par d’autres sciences humaines pour que des sociétés meurtries affrontent au mieux leur passé et préparent leur avenir dans les meilleures conditions.

L’Annuaire compte aujourd’hui quatre volumes édités au cours des années 2014, 2015, 2019 et 2020.

Sur le plan méthodologique, le Comité de direction de l’Annuaire s’adjoint les services d’un Comité éditorial, d’un Comité de lecture et d’un Comité de parrainage afin de travailler sur le modèle des grandes revues internationales procédant à des appels internationaux à contributions et à une rigoureuse revue par les pairs – peer review – pour sélectionner les meilleurs articles portant sur la Justice pénale internationale et transitionnelle.

Outre une ouverture internationale et pluridisciplinaire assumée, la nouvelle mouture de l’Annuaire vise à publier des contributions écrites par des universitaires mais aussi des praticiens, jeunes ou confirmés, qu’il s’agisse de mémoires de recherche réalisés par des étudiants en master 2, d’actes de colloques académiques, de témoignages de praticiens de la justice pénale ou transitionnelle ou encore d’études sur des expériences passées ou à venir, avec une perspective comparatiste dans le temps et dans l’espace. Ces articles sont utilement complétés d’une bibliographie francophone de l’année en cours, comprenant, outre la doctrine pertinente, les références des principales jurisprudences internationales et nationales et une liste des événements marquants de la Justice pénale internationale et transitionnelle.

Depuis 2020, l’Institut lance un appel à contribution pour son Annuaire de Justice transitionnelle. Il comprend chaque année un dossier thématique : 

Les auteurs sont également invités à adresser leurs contributions sur des sujets variés en lien avec la Justice transit-ionnelle. Ces contributions peuvent porter sur un ou plusieurs pays, quelle que soit la zone géographique concernée, et avoir trait aux mécanismes judiciaires, parajudiciaires ou extrajudiciaires. Les contributions relatives à des sujets d’actualité sont tout particulièrement recherchées. Chaque contribution sera lue et sélectionnée par le Comité de lecture.

Le Prix Joinet des mémoires de Master 2

L’Annuaire souhaite proposer les contributions de chercheurs et praticiens aguerris, mais aussi de la jeune recherche. À partir de 2020, il entend la mettre plus encore à l’honneur par le Prix Joinet, un prix récompensant les meil-leurs mémoires préparés par les étudiants de Master 2 en matière de Justice transitionnelle. Le mémoire peut porter sur un ou plusieurs pays, quelle que soit la zone géographique concernée. Mais aussi sur un ou plusieurs concepts ou des questions théoriques. Il peut enfin avoir trait aux mécanismes judiciaires, parajudiciaires ou extrajudiciaires de la Justice transitionnelle. Chaque année deux lauréats seront distingués par le Comité de direction et le Comité de lecture de l’Annuaire. Leurs mémoires seront publiés dans l’Annuaire 2021. Ils seront également félicités lors de la cérémonie de remise des Prix de thèse Joinet, organisée en décembre à Paris.                                           

 

271764984_4669217953158969_7975562067286853224_n

Antonio Maria Laguado Endemann, La violence étatique comme limitante de la justice restaurative transitionnelle. L’administration ou l’oubli dans l’expérience de la Commission Vérité et Réconciliation en Afrique du Sud. Université Paris Nanterre, Master Histoire et Anthropologie Juridiques Comparées.

Directeur : Mathieu Soula

271763163_4669217889825642_8841686005943259189_n

Pauline Renard, La présomption d’innocence en droit international pénal. Université Paris Nanterre, Master Droit pénal international et comparé.

Directrice : Marina Eudes

Andrea_Feuillâtre

Andréa Feuillâtre, L’ouverture d’une enquête devant la Cour pénale internationale. Université Paris 2, Master Justice pénale internationale.

Directeur : Julian Fernandez

Laetitia Braconnier

Laeticia Braconnier Moreno, Le pluralisme juridique dans les accords de paix de Colombie. Université Paris Nanterre, Master Droits de l’Homme.

Directrice : Véronique Champeil-Desplats

À voir aussi