principaux soutiens et partenaires

En France, comme à l’international, l’IFJD mène ses activités grâce à l’appui et la confiance de ses partenaires financiers et/ou techniques. Il œuvre ainsi en réseau dans une logique de complémentarité et de mutualisation des moyens et des compétences, tout en apportant son expertise spécifique.

NOS PRINCIPAUX SOUTIENS

Le centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des affaires étrangères est un service actif 24h sur 24 et 7j sur 7. 
En cas de période de crise à l’étranger, il assure la protection des ressortissants français et  il coordonne l’action humanitaire d’urgence de l’État pour venir en aide aux populations locales. Son action s’inscrit aussi en amont avec des missions d’anticipation ou de préparation par exemple.

L’Union européenne (UE) est composée d’États membres qui se sont regroupés dans les domaines économique et politique, afin d’assurer le maintien de la paix en Europe et de favoriser le progrès économique et social.
L’Union européenne soutient l’Institut, notamment en participant au financement de certains projets en Centrafrique.

L’AFD finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus juste et durable.
Climat, biodiversité, paix, éducation, urbanisme, santé, gouvernance, etc. : leurs équipes sont engagées dans plus de 4000 projets dans les Outre-mer et 115 pays. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des français en faveur des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Fondation reconnue d’Utilité Publique par décret en Conseil d’État en date du 6 avril 1999. Dans le cadre du Projet Nengo, elle est le chef de file du consortium. La Fondation apporte son expertise médicale et scientifique et assure la gestion administrative et financière du programme. Elle finance une part du Projet Nengo : 1,2 millions d’euros. 

Cette institution est fondée sur le partage d’une langue et de valeurs communes. Elle compte à ce jour 51 États observateurs. La Francophonie, consciente des liens que crée entre ses membres le partage de la langue française, elle souhaite les utiliser au service de la paix, de la coopération et du développement.

L’ambassade de France en RCA est la représentation diplomatique de la République française auprès de la République centrafricaine. Elle est située dans la capitale, Bangui. Depuis 2018, son ambassadeur est Éric Gérard, officier et diplomate français.

Instance de réflexion, d’expression et de représentation des Banques et de leurs dirigeants au sein du Groupe BPCE et au-delà. Elle est le lieu où s’élaborent les positions communes à l’ensemble du réseau. Garante de l’identité et des valeurs des Banques Populaires, elle valorise leurs actions sur leurs territoires. Elle est force de proposition et d’orientation pour inspirer l’avenir.

Ces collectivités locales soutiennent aussi l’Institut : le département des Pyrénées-Atlantiques, la Communauté d’agglomération Pays-Basque et la commune de Baigorri.

Plus grande région de France, la Nouvelle-Aquitaine est un territoire riche, diversifié et attractif. Le conseil régional porte des responsabilités importantes dans le quotidien des citoyens. Il les déploie à travers 4 axes majeurs : l’économie et l’emploi, la jeunesse, l’aménagement du territoire et la transition énergétique et écologique.

NOS PARTENAIRES EN FRANCE

Pluridisciplinaire et multisite, l’UPPA bénéficie d’un environnement de travail exceptionnel sur 5 campus à taille humaine : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes. Elle fait partie des universités françaises labellisées I-SITE, Initiatives Science Innovation, Territoires, Économie. L’UPPA prépare plus de 13 500 étudiants à l’obtention d’une centaine de diplômes de Bac+1 à Bac+8, en droit, économie, gestion, lettres, langues, sciences humaines, sport, sciences et technologies.

Le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris dispose depuis plusieurs années d’un pôle spécialisé dans la lutte contre les crimes contre l’humanité. Le pôle est composé d’une quinzaine de professionnels, magistrats du parquet, juges d’instruction et assistants spécialisés.

Fondée par le Docteur Denis Mukwege afin d’appuyer l’hôpital de Panzi où sont secourues des milliers de victimes de viols perpétrés dans le Nord-Est de la République Démocratique du Congo (RDC) ravagée par les conflits. L’hôpital et la Fondation Panzi RDC ont acquis une expertise particulière dans le traitement des blessures gynécologiques et psychologiques et la réponse aux violences sexuelles et basées sur le genre au travers d’un modèle intégré de soins multisectoriels.

Elle dénonce l’utilisation des violences sexuelles lors de conflits armés. Elle plaide auprès de la communauté internationale, pour l’établissement d’une ligne rouge juridiquement contraignante contre le viol comme arme de guerre, pour mettre fin à l’impunité, accroître la responsabilisation des États et rendre justice aux victimes. Dans le cadre du Projet Nengo, la Fondation Dr Denis Mukwege apporte son expertise du modèle holistique, appuie le plaidoyer et le développement du réseau des survivant.e.s.

Plateforme de réflexion et d’action, l’Observatoire Pharos envisage un monde apaisé dans lequel la diversité d’appartenances est une richesse et non un facteur de violence ou d’exclusion. L’observatoire c’est, au plus près des lignes de fractures, une méthode fondée sur le croisement des regards, des savoirs et du droit.

Avocats sans frontières Canada est une organisation non gouvernementale de coopération internationale dont la mission est de contribuer à la mise en œuvre des droits humains des personnes en situation de vulnérabilité, par le renforcement de l’accès à la justice et à la représentation juridique. Les bénéficiaires ultimes de leurs actions sont notamment des femmes victimes de violences basées sur le genre, des enfants exploités, des communautés autochtones marginalisées, des minorités sexuelles discriminées et d’autres victimes de violations des droits humains. 

Créée en 1992 à Bruxelles, ASF est une ONG internationale spécialisée dans l’accès à la justice et la défense des droits humains. De Kinshasa à Tunis, de Jakarta à Kampala, leurs équipes informent les populations sur leurs droits, renforcent la société civile et les avocats pour mieux accompagner les justiciables et encouragent les réformes législatives pour un meilleur respect des droits humains. L’IFJD et Avocats sans frontières Belgique sont partenaires en RCA depuis 2019, dans le cadre de projets financés par l’Union européenne.

Elle a pour objet de promouvoir et développer l’histoire de la justice, y compris celle des institutions et professions judiciaires, afin de mieux la faire connaître du grand public. Placée sous le haut patronage du garde des Sceaux, ministre de la justice, elle bénéficie de l’appui des ministres chargés de la Culture et de la Communication, de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.

La Serge Betsen Academy (SBA) est une association née d’une rencontre entre Serge Betsen et son pays d’origine, le Cameroun. Il créé donc l’association en 2004 autour de 3 objectifs : Faire découvrir le rugby aux enfants défavorisés du Cameroun ; Transmettre à ces enfants, par le biais du rugby, des valeurs et des repères pour les aider à se construire dans la vie ; Les accompagner et aider à financer leur scolarité en leur assurant un suivi médical. Ainsi, les 5 centres de la SBA accueillent aujourd’hui 500 enfants sont basés sur le triptyque : Rugby – Scolarité – Santé.

Le point de départ du projet Ovale Citoyen s’est engagé à la suite d’une rencontre avec les équipes du SQUID et du collectif « La Ruche ». Ces squats, situés à Bordeaux, accueillent des exilé(e)s, migrant(e)s et plus globalement des personnes en situation d’extrême vulnérabilité. L’association a pour but l’insertion durable dans la société de personnes discriminées ou exclues. Ils utilisent le rugby comme vecteur pour permettre le regain de confiance. Ovale Citoyen s’engage alors à favoriser l’égalité des chances, lutter contre les discriminations, la précarité sociale et affective, mais aussi créer des espaces favorisant le lien social et encourager et favoriser l’insertion professionnelle.

L’ADI / ILA est directement issue du mouvement de la paix par le droit international né aux Etats-Unis d’Amérique à la fin du XIXème siècle (1873). Son mandat est de travailler à l’évolution du droit international et de proposer soit des normes nouvelles, soit une amélioration des normes existantes.  En 2021, 4 groupes d’étude se penchent sur des sujets variés : le rôle des villes en droit international, les violations transfrontalières des droits des enfants, la pratique asiatique du droit international ou encore les rapports entre droit international et organisations régionales.

NOS PARTENAIRES EN centrafrique

L’AFJC a été créée le 19 juin 1992. Elle est une organisation non gouvernementale chargée de promouvoir et défendre en République Centrafricaine en collaboration avec d’autres institutions le respect des droits de l’Homme en général, ceux des femmes et des enfants en particulier, tels que stipulés dans les Déclarations et Conventions internationales. Elle favorise l’accès à la justice à la population à travers l’assistance juridique et judiciaire. Depuis 2010, l’AFJC s’est focalisées principalement dans la prise en charge des cas de violences sexuelles et basées sur le genre.

La Faculté des Sciences Juridique et Politique de l’Université de Bangui est la plus ancienne faculté de République Centrafricaine, créée en 1970, avec comme Doyen le Professeur Augustin KONGATOUA KOSSONZO depuis 2013. Elle compte en son sein des étudiants en droit inscrits en licence, master et doctorat, supervisés par différents Chefs de département. Cette dernière a comme missions de « Promouvoir l’excellence académique au cœur de l’Afrique ».

La Maison de l’Enfant et la Femme Pygmées (M.E.F.P), est une organisation non gouvernementale, apolitique, et sans but lucratif. Née le 15 octobre 2000 sous l’initiative d’une femme et mère, Madame Anne-Marie Sitamon, elle a pour but la promotion du bien-être social, économique, et culturel des pygmées en général, des enfants et des femmes pygmées en particulier. Ses objectifs sont : Défendre et promouvoir les droits et la culture des pygmées ; Promouvoir la gestion durable de l’environnement, l’éducation et la formation des pygmées ; Contribuer à l’amélioration de la santé et à la lutte contre le VIH-SIDA en milieu pygmée et Promouvoir les microprojets de développement en faveur des pygmées.

Créée en janvier 2015, l’Unité Mixte d’Intervention Rapide et de Répression des violences sexuelles faites aux femmes et aux enfants a vocation à promouvoir un cadre propice à la prévention et la répression des infractions relatives aux violences basées sur le genre et aux violations des droits de l’enfant. Elle doit également favoriser une prise en charge efficace et efficiente des victimes en prenant en charge l’enquête et en fournissant des soins médicaux, une assistance psychologique, une assistance juridique et un soutien socio-économique. 

L’École Nationale d’Administration et de la Magistrature est un établissement d’enseignement public, de perfectionnement et de recherche, tourné vers la professionnalisation. Sa mission est la formation initiale et continue des cadres supérieurs et moyens des administrations publiques, des services judiciaires, des statistiques, des collectivités territoriales, du secteur prive et de la société civile. L’ENAM peut aussi organiser des sessions de formation, des stages de perfectionnement, des séminaires et conférences. 

Le Barreau de Bangui constitue l’ordre professionnel des avocats de Centrafrique. Il s’agit d’un organisme professionnel, administratif et juridictionnel de défense et de régulation de la profession des avocats dans le pays. Le Barreau de Bangui compte actuellement 157 avocats dont 131 inscrits au tableau et 26 avocats stagiaires, avec respectivement 7 femmes inscrites au tableau et 8 femmes stagiaires. Les avocats du barreau sont répartis parmi 53 cabinets d’avocats. Le bâtonnier actuel est Maître Emile Bizon.

À voir aussi