Une formation de qualité pour les professionnels

Au sein de l’École, l’IFJD propose une formation continue de qualité pour l’ensemble des professionnels impliqués dans les processus de démocratisation et de Justice transitionnelle ou dont le métier implique de disposer de connaissances et/ou de compétences en la matière. Ces formations sont destinées aux acteurs des Commissions Vérité et Réconciliation, mais aussi aux avocats, aux magistrats, aux agents des organisations de la société civile ou encore aux acteurs des ONGs participant notamment de cette mission. 

Des formations destinées aux professionnels

AU BURUNDI

Lieu : Gitega 

Formation des enquêteurs de la Commission Vérité et Réconciliation (CVR)

Lieu – Bujumbura

Formation au recueil de témoignages des commissaires de la Commission Vérité et Réconciliation (CVR)

Formation à l’organisation des travaux d’une CVR des commissaires de la Commission Vérité et Réconciliation

Formation à la Justice transitionnelle destinée aux commissaires de la Commission Vérité et Réconciliation (CVR)

EN RéPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

22.03.16_Brochure_IFJD_V4_new

Lieu – Bangui

Projet École de droit – 3 sessions de formation « Assistance holistique aux victimes de violences sexuelles » à destination des avocats, des magistrats, des greffiers et du personnel pénitentiaire

Des formations destinées aux organisations
de la société civile

AU BURUNDI

Lieu – Bujumbura

Conférence de sensibilisation à la Justice transitionnelle à destination du grand public, Alliance française

EN RéPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

22.03.16_Brochure_IFJD_V4_new

Lieu – Bangui

Projet École de droit – 3 sessions de formation « Assistance holistique aux victimes de violences sexuelles » à destination des organisations de la société civile

Formation destinée à 100 jeunes ambassadeurs de paix de plusieurs quartiers de Bangui : « Pratiques de droits de l’Homme et de lutte contre les violences sexuelles », à la demande de l’Ambassade de France à Bangui

Formation des agents de l’Association des Femmes Juristes de Centrafrique pour l’assistance aux victimes de violences sexuelles, dans le cadre d’un projet financé par le Centre de crise du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

Formation « Recueillir la parole de victimes après une dictature et / ou un conflit », pour les enquêteurs de l’Observatoire Pharos

À voir aussi